Covid-19 : l'OMS compte tester le Tambavy Covid-Organics malgache

L’Organisation mondiale de la santé n’exclut pas les traitements s’appuyant sur la médecine traditionnelle pour lutter contre la Covid-19. L’artésunate entrant dans la composition du fameux Tambavy Covid-Organics produit à Madagascar en fait partie.

Par LG - Publié le Dimanche 15 Août 2021 à 14:51

Covid-19 : l'OMS compte tester le Tambavy Covid-Organics malgache
Les traitements artésunate, imatinib et infliximab seront testés sur des patients hospitalisés atteints de Covid-19 dans 52 pays dans le cadre du programme Solidarity PLUS de l’OMS. 

Alors que le monde a enregistré plus de 203 millions de cas de Covid-19, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mercredi dernier que trois nouveaux potentiels médicaments seront testés dans le cadre de la dernière phase des essais cliniques mondiaux « Solidarity » visant à trouver des traitements efficaces contre la Covid-19. Parmi eux, l’artésunate utilisée dans le Tambavy Covid-Organics de Madagascar.

Sans attendre des vaccins promis pour la fin d’année 2020, Madagascar avait mis en avant sa boisson miracle l’an dernier. Même le président malgache Andry Rajoelina y était allé de sa promotion.

L’an dernier, l’Organisation mondiale de la santé avait émis des réserves sur ce "remède traditionnel amélioré" à base d’artemisia, avant de se raviser en apportant un appui technique et un suivi au déroulement de l’essai clinique Phase III sur le CVO+curatif sous forme de gélules à base d’extraits lyophilisés d’artemisia annua, rappelle le journal Midi Madagasikara. L’artésunate est "un dérivé semi-synthétique du groupe de l’artémisinine qui est elle-même une substance active médicamenteuse isolée de la plante Artemisia annua".

Quatre médicaments recalés l’an dernier

Le 5 juillet dernier, dans sa déclaration sur l’essai clinique du CVO+ curatif mené par le Centre National d’Application des Recherches Pharmaceutiques (CNARP), l’OMS avait affirmé que "la réalisation de l’essai clinique à Madagascar apporte des données que le Comité d’experts examinera très prochainement et apportera un avis scientifique indépendant sur les résultats obtenus, conformément aux normes et procédures en matière d’essais cliniques, et avisera sur les prochaines étapes, comme il avait été indiqué au gouvernement malagasy lors de la préparation de l’essai clinique".

Un mois après la déclaration en question, l’OMS a fait savoir qu’elle n’a pas abandonné la piste d’un traitement malgré l’existence de plusieurs vaccins. 

L'année dernière, quatre médicaments ont été évalués dans le cadre de l'essai initial de solidarité, qui a montré que le remdesivir, l'hydroxychloroquine, le lopinavir et l'interféron avaient peu ou pas d'effet sur les patients hospitalisés atteints de Covid-19. Les résultats définitifs sont attendus le mois prochain.

"Le monde a franchi la barre des 200 millions de cas de Covid la semaine dernière, six mois seulement après avoir dépassé les 100 millions de cas", a déclaré le Directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors de sa conférence de presse hebdomadaire à Genève mercredi.

Articles Récents

L'armoise chinoise contre le cancer

Le Quinghaosu est l’armoise chinoise Artemisia annua dont on extrait l’artémisinine, une molécule connue depuis plus de 2.000 ans et utilisée contre le cancer. Les résultats sont incroyablement optimistes. 

En savoir plus